Athlétisme - 09/10/2019

La première victime de l’affaire Salazar

L’affaire Salazar a fait sa première victime. La Fédération britannique d’athlétisme (UK Athletics) a annoncé la départ de son Directeur technique national, Neil Black. Il a présenté sa démission. Son départ sera effectif à la fin du mois d’octobre, après le marathon de Chicago. Sous son autorité, la fédération avait confié en 2013 un poste de consultant pour son programme d’endurance à Alberto Salazar, suspendu pour 4 ans depuis la semaine passée par l’Agence américaine antidopage. Au lendemain des Mondiaux de Doha, où la Grande-Bretagne a remporté seulement 5 médailles, son pire bilan depuis 2005, Neil Black a déclaré que « rien n’a changé concernant ma confiance en Mo Farah ». Le désormais futur ex DTN britannique avait poursuivi : « Il est important de répéter que la Fédération britannique d’athlétisme et les équipes médicales et d’encadrement ont toujours été celles qui géraient et dirigeaient les soins de Mo Farah, donc nous n’avons aucune crainte. » Pas si sûr.

ActualitésVoir toutes les actualités