JO - 29/08/2018

L’Inde ne veut pas les droits

Paradoxe. Au moment où les autorités sportives indiennes répètent sans lassitude leur ambition de décrocher l’organisation des Jeux d’été en 2032, les diffuseurs du pays boudent le prochain événement olympique. Selon le site Insidesport.com, les droits des Jeux de Tokyo 2020 n’ont toujours pas trouvé preneurs en Inde. Star India, le groupe audiovisuel détenteur des droits des Jeux pour Sotchi 2014 et Rio 2016, n’a pas fait usage de son droit de priorité sur l’événement, et n’aurait à ce jour formulé aucune offre au CIO. Citant certaines sources internes, le site explique que les potentiels diffuseurs indiens se révèlent peu intéressés par un événement dont l’audience est en baisse. Les Jeux d’hiver de PyeongChang 2018 n’ont pas été diffusés à la télévision en Inde.

ActualitésVoir toutes les actualités