Russie - 30/11/2017

Les médaillés veulent garder leur bien

La grogne monte en Russie. Selon le ministère des Sports, les athlètes russes sanctionnés pour dopage aux Jeux de Sotchi en 2014 n’ont pas l’intention de rendre leurs médailles au CIO. Ils veulent au moins attendre l’examen de leur appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). « La Fédération russe de bobsleigh et la Fédération russe de ski de fond sont prêtes à faire appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), a annoncé le service de presse du ministère. Le ministère des Sports va apporter tout le soutien nécessaire à tous les athlètes qui ont été disqualifiés sur décision du CIO. » Yana Romanova, médaillée d’argent à Sotchi en biathlon, a expliqué à l’agence TASS qu’elle préférait « jeter sa médaille à la poubelle que la rendre au CIO. »

ActualitésVoir toutes les actualités