Événements - 15/05/2018

A Tokyo 2020, les places ne crèveront pas le plafond

Journée décisive, ce mardi 15 mai, pour le comité d’organisation des Jeux de Tokyo 2020. Son équipe de direction doit discuter, au cours d’une réunion stratégique, de la politique tarifaire et du processus de vente des billets pour les prochains Jeux d’été. A 801 jours de l’ouverture, la décision est d’importance.

Comme souvent au Japon, les rumeurs ont précédé l’annonce officielle. La presse a fait son boulot. Les langues se sont déliées. Résultat: les premiers chiffres sont sortis avant même le début de la réunion.

Selon l’agence Kyodo News, les organisateurs auraient déjà fixé un plafond pour les places au stade olympique le soir de la cérémonie d’ouverture, vendredi 24 juillet 2020. Il atteindrait 288 000 yens, soit 2 199 euros au cours actuel. Cher, certes, mais sans en être excessif. L’agence japonaise cite une source « proche du dossier » pour expliquer que les Japonais auraient cherché à rester dans les clous des Jeux précédents. Les prix des billets pour la cérémonie devraient être assez similaires à ceux des Jeux de Londres en 2012.

Changement, en revanche, pour les Jeux paralympiques. A en croire Kyodo News, un siège pour la cérémonie d’ouverture, mardi 25 août 2020, coûtera jusqu’à 144 100 yens, soit 1 100 euros. Jamais, dans l’histoire, la première soirée n’avait atteint un tel coût. Une inflation censée refléter la valeur grandissante de l’événement paralympique.

Pour le reste, les prix et la stratégie de mise en vente des places sont en discussion ce mardi 15 mai à Tokyo. Il faudra ensuite aux organisateurs japonais les soumettre pour validation à la commission exécutive du CIO, lors de sa réunion du mois de juillet 2018.

Mais il semble déjà acquis que la vente en ligne des billets pour les Jeux débutera avant la fin du prochain été. Kyodo News annonce également que les sessions les moins coûteuses devraient être proposées à partir de 2 000 yens (15 euros au cours actuel) pour les Jeux olympiques, seulement la moitié pour la version paralympique.

ActualitésVoir toutes les actualités