ACNO - 18/10/2019

Statu quo à la présidence

Sheikh Ahmad al-Fahad al-Sabah peut se réjouir : son siège de président de l’Association des comités nationaux olympiques (ACNO) continue sagement à attendre son retour. Réunie en cette fin de semaine en assemblée générale à Doha (17-18 octobre), l’organisation olympique a choisi le statu quo. Son président par intérim, le Fidjien Robin Mitchell, par ailleurs membre de la commission exécutive du CIO, poursuit son intérim. Sheikh Ahmad, de son côté, reste en retrait jusqu’à la résolution de son procès pour fraude présumée devant la justice suisse. Il devrait se tenir en début d’année prochaine. La résolution, soumise au vote des représentants des comités nationaux olympiques jeudi 17 octobre à Doha, a été approuvée par 178 voix sur les 204 délégués présents au Qatar. La prochaine élection à la présidence de l’ACNO se déroulera en 2022. Jusque-là, la situation actuelle restera en l’état. Mais Sheikh Ahmad pourrait retrouver son siège, et Robin Michell en terminer de son intérim, dans la cas où la justice suisse donne raison au dirigeant koweïtien.

ActualitésVoir toutes les actualités