France 2023 - 29/07/2019

Cent sites candidats pour être camps de base

On se bouscule, en France, pour participer à la Coupe du Monde de rugby 2023. A 100 jours du passage de témoin entre le Japon et la France, qui officialisera le statut d’organisateur de la France, World Rugby et le comité d’organisation du Mondial 2023 ont bouclé, en fin de semaine passée à Paris, leur dernière réunion de coordination. L’occasion pour l’organisation internationale d’exprimer sa confiance, à un peu plus de 4 ans du tournoi. « Nous sommes confiants dans le fait que tout est mis en œuvre pour assurer la grande réussite de la Coupe du Monde de rugby 2023 qui contribuera au rayonnement et au développement du rugby dans le monde entier, a assuré Alan Gilpin, le directeur du tournoi, à la tête de la délégation de World Rugby à Paris. Il ne fait aucun doute qu’à quatre ans de l’événement, France 2023 est le futur pays hôte le plus en avance par rapport à ses prédécesseurs. » La Fédération française de rugby (FFR) a révélé de son côté que pas moins de 100 sites de classe mondiale, partout en France, se sont portés candidats pour devenir camps de base officiels des équipes avant et pendant le Mondial 2023.

ActualitésVoir toutes les actualités