Haltérophilie - 11/03/2019

La Thaïlande met les pouces

Le grand nettoyage se poursuit en haltérophilie. Il vient de faire une nouvelle victime : la Thaïlande. La Fédération internationale d’haltérophilie (IWF) annonce que le pays asiatique se retire volontairement de toutes les épreuves de qualification pour les Jeux de Tokyo 2020. Une décision motivée par l’épidémie de cas de dopage d’haltérophiles thaïlandais. Huit d’entre eux ont été contrôlés positifs l’an passé aux championnats du Monde à Achgabat, au Turkménistan. Selon un communiqué de l’IWF, la Thaïlande se retire également des championnats du monde 2019, mais elle en conserve l’organisation à Pattaya. Pour rappel, l’IWF a suspendu en 2017 pas moins de 9 pays, dont la Chine et la Russie, interdits de compétitions pendant une année pour des violations répétées du code mondial antidopage.

ActualitésVoir toutes les actualités