Athlétisme - 08/02/2019

Razzia chez les marcheurs russes

Eloquent. Une nouvelle marcheuse russe, Anisya Kirdyapkina, double médaillée d’argent aux championnats du monde d’athlétisme (2011 et 2013), vient d’être sanctionnée d’une suspension de 3 ans pour avoir été déclarée positive à un contrôle antidopage. Elle perd le bénéfice de ses deux médailles d’argent mondiales. En soi, rien de très extraordinaire. A un détail près : la jeune femme était la seule membre de l’équipe russe de marche présente aux Jeux de Londres 2012 à n’avoir encore jamais été impliquée dans une affaire de dopage. Avec sa suspension, cet « oubli » est réparé. Les neuf marcheurs russes des Jeux de 2012 ont désormais tous été sanctionnés, à un moment ou à un autre, pour une infraction aux règles antidopage.

ActualitésVoir toutes les actualités