Paris 2024 - 29/01/2019

Un mois décisif pour CDG Express

Le projet du CDG Express, la liaison ferroviaire rapide entre l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle et la gare de l’Est dans Paris, sera-t-il bouclé avant les Jeux de Paris 2024 ? Selon La Tribune, le mois de février 2019 s’annonce décisif. Après la fin de la mission de concertation du préfet d’Île-de-France, Michel Cadot, demandée par la ministre des Transports, Élisabeth Borne, une décision sera prise sur la suite du projet. S’il est abandonné, le CDG Express restera le serpent de mer qu’il a été jusqu’ici. Mais dans le cas contraire, il n’est pas certain qu’il pourra être mis en service à temps pour les Jeux de Paris 2024, comme la France s’y est engagée. Il faudra en effet que les travaux commencent en février, pour tenir l’objectif d’une mise en service en décembre 2023. Seul ennui : le contrat de concession de travaux entre l’État et la société commune détenue par le gestionnaire des aéroports parisiens ADP, SNCF Réseau et la Caisse des Dépôts, en charge de la construction de cette ligne de 32 km de long, devra être signé avant le premier coup de pioche. Le temps presse, donc. Selon une source proche du dossier, les délais ne pourront pas être tenus si ce contrat n’est pas signé au plus tard à la mi-février.

ActualitésVoir toutes les actualités