Russie - 26/11/2019

L’athlétisme dans le viseur du comité olympique

Déjà très assombri, l’horizon pourrait bien s’obscurcir encore pour la Fédération russe d’athlétisme (RusAF). Quelques jours après la décision de World Athletics (ex IAAF) de suspendre le processus de réintégration de la RusAF, le président du comité olympique russe (ROC), Stanislav Pozdniakov, est monté à son tour au créneau. Il l’a fait sans retenir ses menaces. Le quadruple champion olympique en escrime demande le remplacement immédiat de toute l’équipe dirigeante de la RusAF. Il prévient : « Si cette recommandation ne devait pas être prise en compte, nous examinerions la question de l’adhésion de la fédération d’athlétisme au comité olympique russe lors de notre prochaine réunion du comité exécutif. » Selon lui, la décision de faire peser une telle menace sur la RusAF a été prise à l’unanimité des membres du conseil d’administration du ROC. Le message est clair. Faute d’un grand nettoyage parmi ses dirigeants, l’athlétisme russe pourrait se retrouver exclu du mouvement olympique russe. Commentaire de Stanislav Pozdnyakov : le scandale autour de la RusAF « discrédite tout le sport russe, porte gravement atteinte à la réputation de notre pays et mine les fondements de l’intégrité du mouvement olympique. »

ActualitésVoir toutes les actualités