Boxe - 21/11/2019

Place à la transparence

Nouveau pied de nez à l’AIBA. Non content de récupérer l’organisation du tournoi de boxe des Jeux de Tokyo 2020 et son processus de sélection, le CIO a décidé d’en modifier le règlement. Suivant une recommandation de son groupe de travail sur la boxe, présidé par le Japonais Morinari Watanabe, le CIO joue à fond la carte de la transparence. Il a notamment décidé que les points attribués par les juges seraient désormais affichés à la fin de chaque reprise. Une grande première aux Jeux. Selon le CIO, cette démarche a reçu le soutien des ambassadeurs des athlètes, choisis plus tôt cette année pour accompagner le groupe de travail sur la boxe. Autre annonce : les juges et arbitres pour les Jeux de Tokyo 2020 seront sélectionnés parmi un ensemble de personnes compétentes réunies par le groupe de travail du CIO sur la boxe. Elles sont toutes agréées par l’AIBA et ont fait l’objet de plusieurs vérifications visant à garantir qu’elles remplissent les critères de sélection. Le groupe de travail sur la boxe choisira de manière aléatoire parmi ces personnes les officiels qui seront en fonction lors de chaque compétition. Le processus de sélection des juges et arbitres sera mené sous la supervision d’un organisme indépendant, PricewaterhouseCooper (PwC). Aucun des juges ou arbitres présents aux Jeux de Rio 2016 ne sera autorisé à participer aux épreuves de qualification olympique en boxe pour les Jeux de Tokyo 2020 ni aux tournois olympiques.

ActualitésVoir toutes les actualités