Japon 2019 - 05/11/2019

La mise en garde de World Rugby

Bill Beaumont, le président de World Rugby, a qualifié le Mondial 2019 de « meilleur de l’histoire », dimanche 3 novembre, à l’heure du bilan. Mais l’organisation internationale n’a pas oublié l’incident du typhon Hagibis et l’annulation de plusieurs rencontres. Pour preuve les déclarations d’Alan Gilpin, le directeur de la Coupe du Monde de rugby, et sa mise en garde destinée aux organisateurs des Jeux de Tokyo 2020. « Quand nous avons vu la taille, l’ampleur et la force du typhon Hagibis, nous avons compris qu’il était parfaitement irréaliste de déplacer les matchs et la cohorte de supporteurs dans ce laps de temps. Tokyo 2020 doit se préparer à toute éventualité. Il faut tirer le meilleur des volontaires, qui ont été au cœur du tournoi. Je pense que Tokyo 2020 doit amplifier cela et les Jeux seront vraiment spéciaux s’ils vont dans cette direction. » Alan Gilpin a par ailleurs révélé que World Rugby souhaitait explorer de nouveaux territoires, pour le Mondial, dont l’Amérique du Nord et du Sud, mais également revenir en Asie. « Nous passerons probablement les neuf à douze prochains mois à faire des études de faisabilité conjointes avec un grand nombre de pays qui ont évoqué leur souhait d’être pays hôte », a-t-il expliqué.

ActualitésVoir toutes les actualités