France - 30/08/2019

Un match Lavillenie / Fourcade

Renaud Lavillenie n’est pas encore candidat à la commission des athlètes du CIO. Le recordman du monde du saut à la perche devra, pour cela, être choisi par le CNOSF. Mais, selon l’Equipe, l’organisation olympique hésite entre deux scénarios : présenter Renaud Lavillenie aux élections prévues dans le cadre des Jeux de Tokyo 2020, ou attendre deux ans et proposer la candidature du biathlète Martin Fourcade lors des Jeux d’hiver de Pékin en 2022. La décision sera prise mercredi 4 septembre, au terme d’un vote effectué par un panel de 15 personnes : le président du CNOSF, Denis Masseglia, le secrétaire général, Jean-Michel Brun, six représentants de la commission des athlètes du CNOSF, quatre présidents de fédérations olympiques (Michel Vion pour le ski, André Giraud pour l’athlétisme, Jean-Jacques Mulot pour l’aviron et Jean-Luc Rougé pour le judo), et enfin les trois membres français actuels du CIO (Guy Drut, Tony Estanguet et Jean-Christophe Rolland).

ActualitésVoir toutes les actualités