Tokyo 2020 - 22/07/2019

Le surf ne fait pas de vagues

Début mitigé pour le surf dans l’univers olympique. Choisi comme sport additionnel à Tokyo 2020, il a eu un avant-goût du décor des Jeux olympique à l’occasion de l’épreuve pré-olympique, organisée du 18 au 21 juillet sur le site de la plage de Tsurigasaki, dans la préfecture de Chiba. Au terme des quatre jours de compétition, athlètes et observateurs ont reconnu que les vagues avaient souvent manqué de hauteur. Pour Robert Fasulo, le directeur exécutif de la Fédération internationale de surf (ISA), les conditions étaient pourtant satisfaisantes. « Il a été dit que les vagues n’étaient pas suffisantes, mais elles ont sans doute atteint 90 cm à 1,20 m, ce qui en fait de très bonnes conditions pour une compétition relevée et sélective, a-t-il expliqué au terme de l’épreuve pré-olympique. Je pense que la nouveauté et le caractère unique de ce que nous allons apporter aux Jeux vont susciter beaucoup d’intérêt. »

ActualitésVoir toutes les actualités