Football - 16/04/2019

Un Brésilien banni à vie

Le monde du football ne reverra plus Jose Maria Marin, même dans son pays natal, le Brésil. L’ex-président de la Fédération brésilienne a été banni à vie par la FIFA de toute activité liée au football. Le site de l’institution internationale annonce que l’ancien dirigeant est « coupable de corruption en violation du code d’éthique de la FIFA ». L’enquête a révélé son implication directe dans plusieurs systèmes de corruption, essentiellement pendant la période 2012-2015, concernant des contrats à des entreprises pour les droits médias et marketing de compétitions de la CONMEBOL, de la Concacaf et de la CBF. Il est interdit de toute activité liée au football (administrative, sportive ou autre) aux niveaux national et international. Il devra en outre s’acquitter d’une amende d’un montant de 1 million de francs suisses. Jose Maria Marin avait déjà été condamné en août 2018 par la justice américaine à quatre ans de prison pour corruption.

ActualitésVoir toutes les actualités