Cyclisme - 08/04/2019

Bataille autour de l’E-mountain bike

Après le stand up paddle, dont la gouvernance est l’objet d’un confit sans fin entre les fédérations internationales de surf (ISA) et de canoë-kayak (ICF), deux institutions se disputent actuellement la propriété du VTT électrique. L’Union cycliste internationale (UCI) a publié un communiqué, en fin de semaine passée, où elle « tient à préciser que l’E-mountain bike (mountain bike avec assistance électrique) est l’une des disciplines placées sous son égide. » Une forme de mise en point après la décision de la Fédération internationale de motocyclisme (FIM) d’organiser du 1er au 2 juin 2019 en France une Coupe du Monde FIM E-bike d’enduro. Une compétition qui, selon l’UCI, ne repose sur « aucune base réglementaire ». L’UCI rappelle avoir  intégré l’E-mountain bike dans son règlement au 1er janvier 2019, et attribué l’édition 2019 des championnats du Monde E-mountain bike UCI à Mont-Sainte-Anne, au Canada. Par ailleurs, plusieurs épreuves, dont plusieurs regroupées au sein de la WES E-Bike Series, ont été inscrites au calendrier international de l’UCI pour l’année 2019. Une Coupe du Monde UCI et des championnats continentaux seront organisés dès 2020. On attend la réponse de la Fédération internationale de motocyclisme.

ActualitésVoir toutes les actualités