Football - 03/04/2019

Le président de la fédération allemande démissionne

Sensation en Allemagne. Reinhard Grindel, le président de la Fédération allemande de football (DFB), a annoncé mardi 2 avril sa décision de renoncer à son mandat. Il a présenté sa démission, l’accompagnant de ses excuses pour avoir manqué de jugement dans ses décisions. Il est notamment accusé d’avoir accepté des cadeaux, dont une montre de luxe d’une valeur de 6 000 euros offerte par son collègue ukrainien, Grigory Surkis, par ailleurs vice-président de l’UEFA. L’hebdomadaire allemand Der Spiegel a révélé dans une enquête que le dirigeant n’aurait pas déclaré un salaire supplémentaire de 87 000 dollars en contrepartie d’un poste de président d’une société gérant les relations médias de la fédération. Reinhard Grindel, 57 ans, avait été élu à la tête du football allemand en avril 2016. « Tous ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas attiré par l’argent », a-t-il tenté d’expliquer. Il sera remplacé de façon intérimaire par les deux vice-présidents, Rainer Koch et Reinhard Rauball, jusqu’à l’organisation d’une nouvelle élection en septembre prochain.

 

ActualitésVoir toutes les actualités