Tokyo 2020 - 22/10/2018

Inquiétude sur les chambres

Problème en vue à Tokyo dans la perspective des Jeux paralympiques en 2020. Selon Xavier Gonzalez, le directeur général du Comité international paralympique (IPC), la capitale japonaise risque de manquer de chambres d’hôtel accessibles aux personnes en fauteuil. « Je n’ai aucune inquiétude en ce qui concerne les athlètes, car tout sera fait dans les règles au village, mais le problème va se poser pour les officiels, les médias, les visiteurs ou les partenaires », a-t-il expliqué en fin de semaine passée, au terme d’une revue de projet organisée à Tokyo avec le comité d’organisation. Selon l’IPC, la capitale japonaise devra compter 4 à 500 chambres d’hôtel accessibles à l’époque des Jeux. Les chiffres officiels en dénombrent 700, mais dans la majorité des cas les salles de bains seraient beaucoup trop étroites pour laisser entrer un fauteuil. A en croire plusieurs études, le nombre de chambres réellement accessibles ne dépasserait pas 30. Hasard ou pas, le gouvernement japonais a annoncé la semaine passée la mise en application à partir du 1er septembre d’une loi rendant obligatoire, dans tous les hôtels de 50 chambres ou plus, d’en rendre au moins 1% totalement accessibles aux personnes en fauteuil.

ActualitésVoir toutes les actualités