Tokyo 2020 - 30/07/2018

Les Japonais se veulent rassurants

Les organisateurs des Jeux de Tokyo 2020 calment le jeu. Ils ont pris la parole, au cours du dernier weekend, pour assurer que les retards dans les travaux de construction de deux sites de compétition, le centre aquatique et le plan d’eau d’aviron de Sea Forest, n’auraient aucun effet négatif sur la préparation des Jeux. « Malgré l’annonce par le gouvernement de Tokyo d’un retard de deux mois dans la construction du centre aquatique et du site de Sea Forest Waterway, le calendrier des travaux n’aura aucun impact sur la préparation des Jeux et sur les épreuves pré-olympiques », a assuré Masa Takaya, le porte-parole de Tokyo 2020. Le plan d’eau d’aviron sera prêt avant la fin du mois de mai 2019, à temps pour organiser comme prévu une compétition test au mois d’août. Quant au centre aquatique, prévu pour accueillir les épreuves de natation course et plongeon, sa construction doit être achevée en février 2020. Une épreuve pré-olympique devrait y être organisée au plus tôt en avril 2020.

ActualitésVoir toutes les actualités