AMA - 24/07/2018

La fin de l’effet meldonium

Un recul du dopage ? Pas si vite. L’Agence mondiale antidopage a publié lundi 23 juillet, comme tous les ans à pareille époque, son rapport annuel sur les données de contrôles antidopage en 2017. Le document révèle une baisse de la proportion de résultats d’analyse anormaux (RAA). Ils passent de 1,60% du nombre de contrôles en 2016 à 1,43% en 2017, soit une réduction de 174 résultats anormaux. Mais, précise l’AMA dans un communiqué, cette diminution est, pour l’essentiel, le résultat de « la baisse notable du nombre de cas de meldonium détectés. » Pour le reste, le rapport fait état d’une augmentation de 7,1 % du nombre total d’échantillons analysés (300 565 en 2016, 322 050 en 2017); une hausse du nombre total d’échantillons pour environ 80 % des laboratoires accrédités par l’AMA; et, enfin, une augmentation relative du nombre total d’échantillons sanguins (non liés au Passeport biologique de l’athlète) analysés : de 7,75 % en 2016 (23 298 sur 300 565) à 8,62 % en 2017 (27 759 sur 322 050).

ActualitésVoir toutes les actualités