Dopage - 24/06/2018

L’ITA en ordre de marche

C’est fait. L’agence internationale de contrôles (ITA) existe bel et bien. Elle a tenu à Lausanne, en fin de semaine passée, son deuxième conseil de fondation. Une réunion qui marque le début officiel de ses opérations en tant que nouvel acteur majeur dans la lutte contre le dopage à travers le monde. Le conseil de fondation, réuni au siège de l’ITA dans la capitale olympique, est présidé par Valérie Fourneyron, l’ex ministre française des Sports. Elle est entourée pour sa mission par Ugur Erdener (Turquie), représentant du CIO et des comités nationaux olympiques ; Francesco Ricci Bitti (Italie), représentant des fédérations sportives internationales ; Kirsty Coventry (Zimbabwe), la présidente de la commission des athlètes du CIO ; Peijie Chen (Chine), membre indépendant ; et enfin Benjamin Cohen (Suisse), le directeur général de l’ITA. Pour rappel, l’agence internationale de contrôles, fondation suisse indépendante, est chargée de fournir des services antidopage aux fédérations internationales et aux organisateurs de grands événements qui en feraient la demande.

ActualitésVoir toutes les actualités