PYEONGCHANG 2018 - 09/03/2018

Les Russes ne croient pas au dopage

Eloquent. A en croire un sondage d’opinion réalisé les 3 et 4 mars auprès de 1500 personnes, les Russes ne croient pas à la volonté de leurs athlètes d’avoir recours au dopage. L’enquête concernait le cas des deux Russes contrôlés positifs aux Jeux d’hiver de PyeongChang, le joueur de curling Aleksandr Krushelnitckii et la bobeuse Nadezhda Sergeeva. A la question de leur culpabilité, 47% des personnes interrogées ont répondu être certaines que les athlètes n’ont utilisé aucun produit interdit. Seulement 8% des sondés pensent qu’ils se sont dopés de façon intentionnelle.

ActualitésVoir toutes les actualités