France - 28/11/2017

Les présidents de fédération devront montrer leurs comptes

L’heure est à la transparence dans le sport français. Un vent d’intégrité qui n’épargne personne. Selon l’AFP, les patrons de fédérations sportives et du mouvement olympique devront adresser, avant la mi-janvier 2018, leurs déclarations d’intérêts et de patrimoine à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Cette nouvelle consigne figure noir sur blanc dans un courrier envoyé par Laura Flessel, la ministre des Sports, aux différentes organisations du mouvement sportif français. Elle concerne les présidents des fédérations sportives, des ligues professionnelles, du comité national olympique et du comité paralympique. Les uns et les autres ont jusqu’au 17 janvier 2018 pour remettre deux déclarations à la HATVP: l’une doit établir leur patrimoine, l’autre porte sur leurs activités professionnelles, participations éventuelles dans des sociétés ou rémunérations comme consultants par exemple. Précision: ces déclarations ne seront pas rendues publiques. La loi olympique prévoit les mêmes obligations pour les directeurs du futur comité d’organisation des Jeux de Paris 2024.

ActualitésVoir toutes les actualités