AMA - 09/10/2017

Feu vert pour le laboratoire de Los Angeles

Les Californiens respirent. L’Agence mondiale antidopage (AMA) a annoncé via un communiqué, vendredi 6 octobre, avoir levé la suspension partielle du laboratoire analytique olympique de l’UCLA, à Los Angeles. Il avait vu son accréditation partiellement suspendue pour quatre substances interdites le 14 juin 2017. Mais le problème est désormais réglé, explique l’AMA. Le 27 septembre 2017, le groupe d’experts « Laboratoires » de l’AMA a recommandé au président du comité exécutif de l’agence, Craig Reedie, que la suspension partielle soit levée. À compter du 27 septembre 2017, le laboratoire de l’UCLA, qui a continué de mener ses activités courantes en matière de lutte contre le dopage, n’est donc plus tenu d’obtenir un deuxième avis avant de signaler tout résultat d’analyse anormal pour les quatre substances interdites visées.

ActualitésVoir toutes les actualités