ACNOA - 11/05/2017

Palenfo dans un fauteuil

Lassana Palenfo reste l’homme fort du mouvement sportif africain. L’intendant général ivoirien a conservé sans une angoisse, mercredi 10 mai, son fauteuil de président de l’Association des comités olympiques africains (ACNOA), lors de l’assemblée générale élective de l’organisation à Djibouti. Une réélection acquise dès la veille après l’annonce de la disqualification de son seul rival pour la présidence, le Camerounais Hamad Kalkaba Malboum, accusé par la commission exécutive de l’ACNOA d’avoir utilisé pendant sa campagne l’aide et les ressources de son gouvernement. Seul en lice pour un nouveau mandat, Lassana Palenfo a été réélu par acclamation. Au cours de la même élection, l’assemblée générale a choisi pour le poste de 1er vice-président l’Algérien Mustapha Berraf, sorti en tête du vote avec 36 voix contre 18 au Sud-Africain Guideon Napoleon. Seul candidat en lice, le Saotoméen Joao Manuel Da Costa a été plébiscité comme 2ème vice-président. Le Mauricien Ha Shun Ho Thyn Voon a été préféré à la Marocaine Fardoussa Moussa pour le siège de 3ème vice-président (22 voix contre 12). Le 4ème vice-président sera Ramoqopo Moiloa, représentant le Lesotho. La fonction de secrétaire général a été attribuée au Soudanais Ahmed Abou Elgasim Hashim. Quant au Nigérian Habu Gumel, il a été élu trésorier général.

ActualitésVoir toutes les actualités