PYEONGCHANG 2018 - 15/03/2017

Thomas Bach parle politique

Thomas Bach est arrivé en Corée du Sud, mardi 14 mars, à l’avant-veille de la première réunion de l’année de la commission exécutive du CIO, prévue en fin de semaine (16 et 17 mars) à PyeongChang. Le dirigeant allemand ne s’est pas accordé le loisir de se remettre du décalage horaire. Il a rencontré l’équipe de direction des prochains Jeux d’hiver, avant de filer vers le campus de l’Université nationale des sports de Corée du Sud, à Séoul, où il a reçu un diplôme de docteur honoraire (photo ci-dessous). L’occasion pour Thomas Bach de s’exprimer sur la situation politique du pays, plongé dans la crise depuis la destitution de sa présidente, Park Geun-hye. « Après les tensions politiques que connaît actuellement votre pays, les Jeux de PyeongChang peuvent servir à unir les Coréens, et les rendre à nouveau fiers de leur pays et de leurs athlètes », a suggéré Thomas Bach.

ActualitésVoir toutes les actualités