Tokyo 2020 - 09/02/2017

Takeda encore entendu

A trois ans des Jeux de Tokyo, la justice maintient la pression sur les dirigeants sportifs japonais. Selon son propre aveu, Tsunekazu Takeda a été une nouvelle entendu la semaine passée dans le cadre de l’enquête sur des soupçons de corruption dans l’attribution des Jeux d’été en 2020. Le président du comité olympique japonais a répondu aux questions de deux procureurs de Tokyo. L’agence Kyodo révèle que le dirigeant aurait dit « ce qu’il avait toujours dit » depuis le début de l’enquête, niant toute tentative de corruption. La justice s’intéresse depuis plusieurs mois à l’origine d’un paiement de 2,2 millions de dollars du comité de candidature de Tokyo 2020 à une société basée à Singapour, Black Tidings, dirigée par un proche de Papa Massata Diack, le fils de l’ancien président de l’IAAF.

ActualitésVoir toutes les actualités