Événements - 24/02/2018

La Corée unifiée aux paralympiques ? Réponse mardi

Après les Jeux olympiques, le message de paix et de réconciliation sera-t-il également porté aux Jeux paralympiques PyeongChang? La tendance semble indiquer une réponse positive.

L’agence de presse Yonhap révèle ce samedi 24 février que les deux Corée se sont entendues, vendredi, pour se retrouver dès la semaine prochaine. Au menu, une réunion dite « opérationnelle » en vue de discuter de la participation du Nord aux Jeux paralympiques. L’information est digne de foi, puisqu’elle émane du ministère sud-coréen de l’Unification.

Les deux parties se retrouveront mardi 27 février à 10 heures tapantes. La rencontre se tiendra dans un lieu désormais familier du mouvement olympique, le village de la trêve de Panmunjom. Précision: la réunion doit se dérouler du côté nord-coréen du village.

Selon Yonhap, Séoul enverra à ces discussions une délégation composée de trois membres. En tête du trio, Lee Joo-tae, directeur général pour les échanges et la coopération intercoréens du ministère de l’Unification. L’idée d’une rencontre opérationnelle serait venue de Séoul. Pyongyang aurait répondu par l’affirmative, mais en choisissant la date.

La présence d’une délégation nord-coréenne aux Jeux paralympiques avait été évoquée lors d’une précédente réunion entre les deux Corée, le 17 janvier dernier. Il avait été suggéré que le Nord pourrait se déplacer à PyeongChang avec une délégation d’environ 150 personnes, comprenant des athlètes, un groupe d’artistes, et même la désormais incontournable troupe de supportrices, les « reines de beauté », mais en nombre plus réduit que pour les Jeux olympiques.

Selon le ministre de l’Unification, Cho Myoung-gyon, la délégation nord-coréenne pourrait compter dans ses rangs l’ex pongiste Ri Pun-hui. Double médaillée de bronze aux Jeux de Barcelone en 1992, en simple et double féminin, âgée de 49 ans, la Nord-Coréenne occupe une fonction dirigeante au comité national paralympique. Elle avait formé avec la joueuse sud-coréenne Hyun Jeong-hwa une équipe unifiée qui avait décroché la médaille d’or aux Mondiaux de Chiba en 1991.

La rencontre entre les deux Corée, mardi prochain, pourrait notamment discuter d’un défilé commun à la cérémonie d’ouverture, vendredi 9 mars 2018 à PyeongChang.

ActualitésVoir toutes les actualités