Événements - 28/11/2017

Pour la Russie, l’heure de la longue dégringolade

Les coups continuent à pleuvoir sur le sport russe. Avec, toujours, le CIO et sa commission Oswald dans le rôle des redresseurs de tort. Lundi 27 novembre, l’organisation olympique a dévoilé les noms de 5 nouveaux athlètes russes sanctionnés pour dopage aux Jeux d’hiver de Sotchi 2014. Une fournée où se pressent 4 médaillés, dont deux en or. Costaud.

En tête de liste, Aleksei Negodailo et Dimitri Trunenkov, sacrés champions olympiques en bob à 4 en février 2014 sur la piste de Sotchi. Ils rejoignent leur coéquipier de l’équipage russe Aleksandr Zubkov, déjà épinglé en fin de semaine passée.

La prise du jour touche également le biathlon. Yana Romanova et Olga Vilukhina, médaillées d’argent avec le relais 4×6 km, voient leurs noms inscrits sur le tableau désormais fourni des médaillés russes disqualifiés et interdits à vie de participation aux Jeux d’hiver. Le seconde y figure deux fois, puisqu’elle avait été également invitée sur la deuxième marche du podium après l’épreuve du sprint 7,5 km.

Le dernier banni de la journée ne modifiera pas le podium. Sergei Chudino avait pris la 5ème place de l’épreuve de skeleton. Un classement où son nom a été effacé d’un coup d’éponge.

A force d’ajouter des noms, le calcul devient hasardeux. Au dernier pointage, le CIO aurait déjà sanctionné 19 athlètes russes dans le cadre des auditions de la commission Oswald. Surtout, la Russie en serait à 11 médailles perdues, dont 4 titres, sur un total initial de 33 places sur le podium.

Fièrement installée en tête du classement des médailles au soir de la cérémonie de clôture, elle redescend actuellement les marches, sans trop savoir jusqu’où s’arrêtera sa dégringolade. La Russie en occupe actuellement la 4ème place, derrière la Norvège, le Canada et les Etats-Unis. Mais les auditions de la commission Oswald se poursuivent. La prochaine annonce des bannis pourrait inclure Olga Zaitseva, troisième membre du relais 4×6 km de biathlon. Son cas été étudié la semaine passée.

Ironie de l’histoire: la disqualification du bob à 4 russe, décapité par les sanctions depuis la semaine passée, pourrait profiter à… un autre équipage russe. Par un jeu désormais classique des chaises musicales, l’or devrait revenir à la Lettonie, l’argent aux Etats-Unis, et le bronze au deuxième équipage russe, initialement classé à la 4ème place.

Ces nouvelles sanctions interviennent à huit jours de la réunion de la commission exécutive du CIO, appelée à se prononcer sur la participation de la Russie aux Jeux de Pyeongchang.

 

ActualitésVoir toutes les actualités