Événements - 04/04/2014

Peace and Sport sort la paix des cartons

Les grands événements sportifs prennent parfois une forme très inattendue. Dimanche 6 avril 2014, la planète toute entière célébrera la première Journée internationale pour le Développement et la Paix. L’initiative, plutôt originale, est venue de deux institutions, les Nations Unies et le Comité international olympique. Mais, relayée par Peace and Sport, elle devrait prendre ce dimanche une tournure moins formelle.

L’organisation monégasque a pris le projet à bras le corps avec la volonté de lui donner du muscle et du souffle. Première idée: mettre en place une plateforme en ligne, www.April6.org, censée centraliser les projets et les actions en faveur de la paix par le sport. A 3 jours de l’événement, jeudi 3 avril, elle recensait plus de 170 initiatives organisées à travers le monde, dans une cinquantaine de pays.

Deuxième action: l’opération digitale #CartonBlanc. Elle appelle le public, anonymes ou personnalités du monde sportif, à poster des « selfies » sur les réseaux sociaux. Sergueï Bubka, Paula Radcliffe, Yelena Isinbayeva, Tatiana Golovin et Serge Betsen y ont déjà participé. Lamine Diack, le président de l’IAAF, et Marius Vizer, son homologue de la Fédération internationale de judo et de SportAccord, ont eux aussi joué le jeu et rejoint le mouvement.

Joël Bouzou, le président fondateur de Peace and Sport, a fait le voyage ce vendredi 4 avril vers Genève, pour débattre aux Nations Unies du rôle du sport pour le développement et la paix. Une discussion à laquelle participent également Mario Pescante, vice-président du CIO, et l’ancien athlète Wilson Kipketer.

A Monaco, près de 400 jeunes sont réunis aujourd’hui autour de compétitions sportives et intellectuelles, en présence notamment de Paula Radcliffe et Pernilla Wiberg. Une manifestation organisée par la Fondation Princesse Charlène, en partenariat avec la direction de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports de la Principauté de Monaco et de Peace and Sport.

A Monaco, toujours, Lamine Diack doit donner ce vendredi 4 avril, au Stade Louis II, le coup d’envoi d’épreuves d’athlétisme qui réuniront près de 200 jeunes. A l’image du président de l’IAAF, ils participent tous à l’opération #CartonBlanc.

Pour Joël Bouzou, le président de Peace and Sport, cette journée du 6 avril doit rassembler le plus grand nombre, mobiliser les énergies et faire sauter les frontières. « Elle est un hommage au travail fantastique des hommes et des femmes qui œuvrent pour réunir les communautés divisées grâce au sport, parfois dans des zones dévastées, explique-t-il. Cette Journée internationale doit servir de tremplin médiatique et pédagogique pour expliquer au grand public à quel point le sport peut être utile dans l’effort de Paix. Nous espérons que cette initiative encouragera de nouveaux acteurs à nous rejoindre pour lancer de nouveaux projets. »

 

 

 

ActualitésVoir toutes les actualités