Paris 2024 - 29/01/2020

La percée de l’économie sociale et solidaire

Les Jeux de Paris 2024 seront-ils marqués par une entrée en force de l’économie sociale et solidaire dans l’univers olympique ? Possible. Selon SportBusiness.Club, 120 marchés ont déjà été attribués, moins d’un an après le lancement de la plateforme des appels d’offres pour les Jeux en France, soit 2% de ce qui sera proposé. Le tout début, donc. A ce jour, les TPE/PME en ont raflé 60%. Logique. Mais, plus inédit, 10% des marchés ont été attribués aux entreprises de l’économie sociale et solidaire. Tout sauf anecdotique. Au printemps dernier, la Société de livraison des ouvrages olympiques (SOLIDEO) a établi une charte visant à « promouvoir l’accès à la commande publique et privée pour les TPE/PME », les structures de l’économie sociale et solidaire (ESS), de l’insertion et le secteur du handicap, « en visant au moins 25% du montant global des marchés. »

 

ActualitésVoir toutes les actualités