Francophonie - 14/03/2017

Fleur Pellerin prend ses marques

Fleur Pellerin, la nouvelle Grand témoin de la francophonie aux Jeux olympiques, effectue actuellement sa première mission en Corée du Sud, pays-hôte des Jeux d’hiver en 2018, depuis sa nomination le 18  janvier dernier. L’ancienne ministre de la Culture a présenté la vision de sa mission lundi 13 mars, à la résidence de France à Séoul. « Ce qui m’intéresse, c’est qu’il ne s’agit pas uniquement de contrôler, de vérifier le bon usage du français dans le cadre des JO, mais également de proposer des actions culturelles, de coopération universitaire, dans le domaine du débat des idées, en matière scientifique, ainsi que des événements pour promouvoir la diversité culturelle en marge des JO, a confié Fleur Pellerin l’agence Yonhap. Je suis aussi chargée de rédiger un rapport à l’issue des Jeux. […] Ce qui est particulièrement intéressant pour les JO d’hiver de PyeongChang, c’est qu’ils seront prolongés par des JO qui auront lieu au Japon (JO d’été 2020) et ensuite en Chine (JO d’hiver 2022). Il y aura donc trois JO successifs en Asie. Donc, les enseignements qu’on tirera des JO de PyeongChang serviront aussi probablement aux organisateurs des JO suivants. » Fleur Pellerin a profité de sa visite dans la capitale sud-coréenne pour signer avec le comité d’organisation des Jeux d’hiver de PyeongChang 2018 une convention sur l’usage et la promotion de la langue française.

 

ActualitésVoir toutes les actualités