Natation - 21/12/2018

La FINA se défend

Logique et attendu. La FINA n’est pas restée sans réaction après la réunion à Londres, mercredi 19 décembre, d’une trentaine de champions olympiques et mondiaux à l’invitation de l’International Swimming League (ISL). Une réunion au terme de laquelle certains des nageurs présents se sont montrés très critiques à l’égard de l’organisation présidée par Julio C. Maglione, l’accusant de manquer de transparence et d’intégrité. Dans un communiqué publié jeudi 20 décembre, la FINA explique avoir augmenté de plus de 500% en 10 ans le prize money distribué aux nageurs dans les compétitions internationales. Elle rappelle sa proposition de faire désormais élire directement par les nageurs les membres de la commission des athlètes. Un changement qui sera appliqué dès le prochain congrès de la FINA, prévu en marge des Mondiaux 2019 à Gwangju, en Corée du Sud. Enfin, elle précise que les membres de la commission des athlètes auront dès l’an prochain un droit de vote au congrès de la FINA.

ActualitésVoir toutes les actualités