— Publié le 16 décembre 2021

Trop d’incertitudes pour les joueurs de la NHL

Pékin 2022

Les joueurs de la NHL participeront-t-ils aux Jeux de Pékin 2022 ? A 50 jours pile de la cérémonie d’ouverture, ce jeudi 16 décembre, la réponse est toujours positive. Mais rien ne semble pour autant réellement acquis. Les hockeyeurs de la ligue nord-américaine sont de plus en plus nombreux à exprimer leurs doutes quant à leur présence au tournoi olympique, en raison des risques sanitaires et des mesures imposées par les Chinois. Après le Canadien Connor McDavid, le Suédois Erik Karlsson (photo ci-dessus) se dit lui aussi proche du renoncement. “Il y a simplement trop d’incertitudes, a-t-il expliqué cette semaine. Des gars vont être testés positifs, ils devront subir un isolement, mais nous ne savons pas vraiment comment tout cela va se passer. Donc pour moi, avec une famille, je ne peux pas prendre ce risque.” Le défenseur des San Jose Sharks exprime-t-il tout haut l’opinion générale parmi les joueurs de la NHL ? Probable. “Tout le monde sait à quel point j’aime jouer pour l’équipe nationale et à quel point je chéris les Jeux olympiques, a-t-il poursuivi. Mais dans l’état actuel des choses, cela ne semble pas très faisable. Je ne comprends pas pourquoi quelqu’un accepterait de prendre les risques de se retrouver dans la position qui sera la nôtre une fois que nous serons montés dans cet avion pour aller en Chine.” Absente des derniers Jeux d’hiver, à PyeongChang en 2018, la NHL doit faire son retour dans le décor olympique l’an prochain à Pékin. Un accord a été conclu, le calendrier a été aménagé pour permettre aux joueurs de se rendre en Chine, au plus tard après le week-end du All Star Game, le 5 février. Mais le commissaire de la ligue, Gary Bettman, a reconnu la semaine passée que la décision appartiendrait en dernier recours aux joueurs, individuellement ou collectivement.