Mondial féminin 2023 - 13/12/2019

L’Australie fait équipe avec la Nouvelle-Zélande

Surprise. A quelques heures de la date limite pour le dépôt des dossiers, fixée par la FIFA ce vendredi 13 décembre, l’Australie a annoncé un changement de taille dans sa candidature au Mondial féminin de football en 2023. Elle fait équipe avec la Nouvelle-Zélande. Les deux pays devaient initialement proposer chacun leur propre dossier. Il s’agit de la première candidature commune de deux nations pour une Coupe du Monde féminine. Richard Colbeck, le ministre australien de la Jeunesse et des Sports, a expliqué que les deux pays avaient déjà fait cause commune pour l’organisation de la Coupe du Monde de rugby en 2017 et celle de cricket en 2015. « En accueillant un tel événement sportif de premier plan, nous renforçons la réputation de l’Australie en tant que leader mondial du sport féminin », suggère-t-il. Commentaire de Grant Robertson, le ministre néo-zélandais des Sports et des Loisirs : « Nous savons que la Nouvelle-Zélande et l’Australie peuvent travailler en équipe pour offrir quelque chose d’unique et de classe mondiale, tout en créant un héritage pour les femmes et pour le football dans nos pays et en Asie et en Océanie. » L’Australie et le Nouvelle-Zélande devraient être en concurrence avec l’Argentine, le Brésil, la Colombie et le Japon. La décision de la FIFA est attendue pour le mois de mai 2020. Le Mondial féminin en 2023 sera le premier de l’histoire disputé par 32 équipes.

ActualitésVoir toutes les actualités