MONDIAL 2022 - 10/12/2019

La parquet financier ouvre une enquête

Le feuilleton continue. Selon le site Mediapart, le Parquet national financier (PNF) français a ouvert une information judiciaire pour « corruption active et passive », mais aussi pour recel et blanchiment de ces délits, dans le dossier sur les conditions d’attribution au Qatar du Mondial de football en 2022. Elle concerne notamment le rôle de Michel Platini, alors président de l’UEFA, et le désormais fameux déjeuner à l’Elysée organisé par Nicolas Sarkozy en présence de l’ex numéro 10 des Bleus et de représentants du Qatar. Michel Platini et deux anciens collaborateurs de l’ancien chef de l’Etat français ont déjà été interrogés, en juin dernier, par les policiers. Ils seront à nouveau entendus. L’enquête devra déterminer si l’attribution du Mondial au Qatar était, ou pas, le résultat d’un arrangement négocié au cours de ce déjeuner présidentiel. Michel Platini a toujours soutenu que Nicolas Sarkozy ne lui avait pas demandé de voter pour le Qatar, mais qu’il avait « senti qu’il y avait un message subliminal ».

ActualitésVoir toutes les actualités