Institutions - 12/03/2020

Rudy Gobert atteint, la NBA suspend la saison

Sensation aux Etats-Unis. La NBA a annoncé mercredi 11 mars, en début de soirée, sa décision de suspendre sa saison « jusqu’à nouvel ordre ». En cause, la découverte d’un cas de coronavirus parmi les joueurs de la ligue. Il s’agirait du Français Rudy Gobert, le pivot des Utah Jazz.

La soirée du 11 mars 2020 pourrait rester dans les annales du sport professionnel aux Etats-Unis. Elle a été surréaliste.

Les premiers matchs inscrits au calendrier ont pu débuter, comme prévu, à Atlanta, Philadelphie, Miami et Dallas. Ils ont tous pu aller jusqu’à leur terme.

Mais à Oklahoma, où le Thunder devait recevoir les Utah Jazz, le début de la rencontre a été repoussé. Le public a pu voir les arbitres discuter longuement sur le terrain. Puis joueurs et officiels sont retournés aux vestiaires. Environ 35 minutes plus tard, il a été annoncé que le match était reporté à une date ultérieure.

La raison : un joueur figurant sur la feuille de match a été testé positif au coronavirus. Son nom n’a pas été dévoilé par la NBA, mais un journaliste américain très informé, Shams Charania, a révélé sur son compte Twitter qu’il s’agirait du pivot français Rudy Gobert.

Selon les sources du journaliste américain, le Français aurait manifesté les symptômes au cours de la matinée, mais ils se seraient atténués pendant la journée. Il a malgré tout été testé. Le résultat, positif, est tombé peu de temps avant le début de la rencontre. Selon ESPN, Rudy Gobert ne s’est pas rendu à la Chesapeake Energy Arena, la salle du Thunder d’Oklahoma City. Il attendait à l’extérieur les résultats du test.

La NBA a annoncé via un communiqué sa décision de suspendre provisoirement la saison. La dernière rencontre de la soirée, mercredi 11 mars, entre les Sacramento Kings et les New Orleans Pelicans, a été elle aussi reportée.

Selon une source citée par Associated Press, la NBA pourrait suspendre la saison régulière pendant un délai minimum de deux semaines.

« La NBA utilisera cette pause pour déterminer les prochaines étapes en ce qui concerne la pandémie de coronavirus », a expliqué la ligue dans son communiqué.

Plus tôt dans la journée, les propriétaires des franchises de la NBA avaient tenu une conférence téléphonique pour débattre des effets du virus et des mesures à prendre. La majorité d’entre eux penchait pour l’organisation des rencontres à huis clos.

A San Francisco, les autorités de la ville n’ont pas attendu une communication officielle de la ligue pour imposer le huis clos aux Golden State Warriors. La mairie ayant décidé d’interdire tous les événements réunissant plus de 1000 personnes, au moins au cours des deux prochaines semaines, la rencontre face aux Brooklyn Nets aurait dû se disputer ce jeudi 12 mars sans le moindre spectateur.

A ce stade, il reste 259 matchs de saison régulière à disputer en NBA, soit environ 20 % du calendrier.

Pour la ligue nord-américaine, la saison actuelle entrera dans l’histoire comme l’une des plus mouvementées, et dramatiques, de l’histoire. Elle a débuté sur fond de tension diplomatique et commerciale avec la Chine, après les propos du manager général des Houston Rockets, Daryl Morey, sur la situation politique à Hong Kong. Elle s’est poursuivie avec le décès de l’ancien commissionner, David Stern. Vingt-cinq jours plus tard, elle a été endeuillée par l’accident mortel de Kobe Bryant.

ActualitésVoir toutes les actualités