Événements - 30/12/2013

Ils ont fait l’année FrancsJeux – N°6: Sheikh Ahmad Al-Fahad Al-Sabah

L’actualité du mouvement sportif international a connu peu de répit et de temps mort au cours de l’année 2013. Elections, candidatures, événements, polémiques… FrancsJeux a fait le tri dans un lot particulièrement fourni. Et sorti du chapeau le top 10 des hommes, femmes, sports, pays ou institutions qui ont fait, pour nous, l’année 2013.

N°6: Sheikh Ahmad Al-Fahad Al-Sabah

Son année 2013 – Son nom a été l’un des plus cités dans le mouvement olympique, au cours des douze derniers mois, juste derrière ceux de Jacques Rogge et Thomas Bach. Mais, privilège des puissants, il a plus souvent occupé les conversations de couloirs et les débats en coulisses que les discours officiels. Sheikh Ahmad Al-Fahad Al-Sabah, 50 ans, ancien président de l’OPEP, cumule aujourd’hui les casquettes: il préside le comité national olympique du Koweït, l’Association des comités nationaux olympiques (ACNO), la Fédération asiatique de handball et l’Association des comités olympiques d’Asie. Il gère également la Solidarité olympique, un programme d’aide aux CNOs dont le budget s’élevait à 435 millions de dollars pour la période 2009/2013. A Buenos aires, où s’est tenue en septembre l’Assemblée générale du CIO, Sheikh Ahmad Al-Fahad Al-Sabah a organisé une fête privée très sélective pour fêter la fin de la session. « Pour fêter son triomphe », ont ironisé de nombreux observateurs. Le Koweïtien soutenait en effet Thomas Bach, la lutte et Tokyo 2020. Le score parfait. Il avait également apporté son soutien à l’Américaine Anita DeFrantz, en course pou un siège à la commission exécutive du CIO. Elle a été élue. Quelques semaines plus tôt, il avait pris fait et cause pour la candidature de Buenos aires à l’organisation des Jeux olympiques de la Jeunesse en 2018. La capitale argentine l’a emporté, devant Medellín et Glasgow.

Ce qui l’attend en 2014 – Le dirigeant koweïtien ne s’en cache pas: l’année 2014 sera celle de l’ACNO. La puissante Association des comités nationaux olympiques, qu’il préside depuis avril 2012, veut s’imposer comme une force montante, tout à la fois hors et dans le CIO. Pour cela, elle a récemment fait appel à deux agences internationales, JTA et MP & Silva, pour l’accompagner dans ses relations publiques et internationales. En 2014, l’ACNO doit organiser à Bangkok, en novembre, une assemblée générale où elle décernera pour la première fois ses trophées annuels. Sheikh Ahmad Al-Fahad Al-Sabah en sera l’hôte et à coup sûr l’une des vedettes.

ActualitésVoir toutes les actualités