— Publié le 27 octobre 2021

Vancouver dans le dur

Jeux d'hiver 2030

Mauvaise nouvelle pour le projet de candidature de Vancouver aux Jeux d’hiver de 2030 : les sondages lui sont défavorables. Une enquête d’opinion menée en Colombie-Britannique révèle que seulement 43 % des sondés estiment que les autorités devraient “certainement” ou “probablement” se lancer dans l’aventure. Dans le camp opposé, le taux de défiance vis à vis des Jeux d’hiver 2030 à Vancouver atteint 45 %. Enfin, 12 % des personnes interrogées se déclarent encore indécises. En soi, rien de dramatique, les pour et les contre restant assez proches les uns des autres. Mais, plus inquiétant, l’enthousiasme pour les Jeux d’hiver est en chute libre. Un sondage similaire, réalisé en janvier 2020, affichait un taux d’intérêt pour l’événement olympique et paralympique supérieur de 17 points. Au début de la pandémie, les habitants de la Colombie-Britannique voulaient donc revoir les Jeux d’hiver, vingt ans après Vancouver 2010. Aujourd’hui, l’opinion se révèle plus partagée, et nettement moins enthousiaste. Le projet de Vancouver 2030, porté par John Furlong, propose des Jeux d’hiver à faible coût, financés pour l’essentiel par le secteur privé et utilisant des sites déjà construits. Mais plus de la moitié des personnes interrogées (55 %) estiment qu’il est “impossible” d’organiser un tel événement sans des subventions publiques. Avec une telle chute de confiance dans les sondages, la candidature de Vancouver pourrait bien se terminer avant d’avoir réellement commencé. Au sein du conseil municipal, les deux camps s’opposent et aucune majorité n’a pu se dégager autour du projet, malgré une succession de réunions et débats menés l’an passé et en début d’année.