— Publié le 12 janvier 2022

Une première conférence de presse en virtuel

Pékin 2022

Le train prend de la vitesse à Pékin. A moins de quatre semaines de l’ouverture des Jeux d’hiver (J – 23 ce mercredi), le comité d’organisation a tenu mardi 11 janvier sa première conférence de presse en mode olympique. Elle s’est déroulée en streaming, par visioconférence, “afin d’éviter des contacts étroits et de permettre une participation plus large.” Selon l’agence chinoise Xinhua, 129 journalistes de 81 médias, représentant 22 pays, y ont participé. A ce jour, près de 1 500 journalistes et diffuseurs du monde entier sont déjà arrivés à Pékin pour les Jeux d’hiver. Xu Jicheng, le directeur des opérations médias au comité d’organisation, a expliqué que la période d’essai du système de circuit fermé mis en place pour la famille olympique avait débuté le 4 janvier. Elle se poursuivra jusqu’au 22 janvier. De source officielle, le système fonctionne déjà de manière “fluide et efficace“. Pas question, donc, de revoir à la hausse les mesures sanitaires énoncées dans la version 2 du playbook, malgré la découverte de cas du variant Omicron dans la ville portuaire de Tianjin, distante de moins d’une heure de train de la capitale chinoise. Toujours selon le comité d’organisation, un plan d’urgence est prévu pour pallier d’éventuels pannes ou incidents des véhicules officiels. Il compte 30 véhicules d’urgence à Pékin et une vingtaine à Zhangjiakou. Objectif : éviter à tout prix de mélanger les visiteurs accrédités et la population locale.