— Publié le 21 avril 2021

Une épreuve qualificative déplacée hors du Japon

Natation

Pas vraiment très rassurant. La Fédération internationale de natation (FINA) a annoncé mardi 20 avril via un communiqué sa décision de déplacer l’épreuve de natation synchronisée qualificative pour les Jeux de Tokyo. Elle était initialement prévue du 1er au 6 mai au centre aquatique international de Tokyo. Elle est déplacée au mois de juin, dans un lieu encore à déterminer, mais qui se situera en dehors du Japon. Conséquence : un test event “opérationnel” se déroulera en juillet à Tokyo, dans la dernière ligne droite avant l’ouverture des Jeux. Cette annonce intervient après la décision de la FINA de déplacer également en dehors du Japon, dans la ville portugaise de Setubal, l’épreuve olympique de natation en eau libre. Elle devait initialement se dérouler elle aussi à Tokyo, les 19 et 20 juin. En cause, un calendrier de plus en plus chargé, en raison des multiples reports de compétitions imposés par la crise sanitaire. Et, dans le cas de la natation synchronisée, la nécessité pour les organisateurs japonais de débuter dès le mois de mai la mise en configuration olympique du centre aquatique.