— Publié le 20 janvier 2022

Une cérémonie dans la lignée de Pékin 2008

Pékin 2022

Les Chinois ont prévenu : la cérémonie d’ouverture des Jeux d’hiver de Pékin 2022 n’atteindra pas les dimensions et le faste de celle des Jeux d’été en 2008. Le nombre de figurants a été réduit, notamment en raison des conditions climatiques. Et la situation sanitaire a conduit les organisateurs à envisager une soirée plus modeste. Mais à en croire Yiannis Exarchos, le directeur exécutif d’OBS (Olympic Broadcasting Services), la branche audiovisuelle du CIO, la soirée du vendredi 4 février 2022 ne décevra personne. Le Grec a eu le privilège d’assister à la répétition de la cérémonie d’ouverture. Interrogé sur ses impressions à l’occasion d’un point presse du CIO dédié aux opérations médias des Jeux de Pékin, mercredi 19 janvier, Yiannis Exarchos n’a dévoilé aucun détail. Mais il a confié : “Ce que je peux vous dire, c’est que cette cérémonie est probablement aussi impressionnante que celle de 2008 qui, nous le savons, a été l’une des plus emblématiques de l’histoire des Jeux olympiques (photo ci-dessus). Elle est tout aussi impressionnante, tout aussi émouvante, mais complètement différente. Elle est aussi le reflet de notre époque.” Point commun entre les deux événements : Zhang Yimou. Le réalisateur chinois, connu notamment pour son film Epouses et Concubines (1991), avait été aux manettes de l’ouverture des Jeux d’été de Pékin en 2008. Il a été choisi pour diriger, 14 ans après, l’ouverture des Jeux d’hiver de Pékin.