— Publié le 26 janvier 2022

Un référendum pour la candidature espagnole

Jeux d'hiver 2030

pyrenees-barcelona

La candidature de Barcelone et des Pyrénées pour les Jeux d’hiver 2030 continue d’avancer. Elle le fait à son rythme, sans chercher à brûler les étapes. Elle en passera, sans grande surprise, par la case toujours très incertaine d’une consultation populaire. Laura Vilagrá, la ministre de la Présidence de Catalogne, a expliqué aux médias qu’un référendum serait organisé avant l’été 2022 sur la question de la candidature. Il concernera les habitants des 77 communes espagnoles impliquées de près ou de loin dans le projet olympique et paralympique, soit environ 63 000 personnes âgées de 16 ans et plus. Selon Laura Vilagrá, le projet ne pourra pas aller plus loin s’il ne bénéficie pas d’un soutien fort de la population concernée. Les derniers indicateurs se révèlent plutôt optimistes, un sondage mené récemment par le gouvernement de la région ayant affiché un taux de soutien de près de 75 % des catalans à la candidature aux Jeux de 2030. Au cours des prochaine semaines, les porteurs du projet se rendront aux Jeux de Pékin, puis le Comité olympique espagnol dévoilera, sans doute avant le début du printemps, un dossier technique présentant le dispositif des sites et des sports. Reste à trancher une question cruciale : Barcelone et les Pyrénées élargiront-elle leur projet à d’autres villes ou régions espagnoles ? Une association avec Saragosse, la capitale de l’Aragon, a été souvent évoquée. Mais les récentes déclarations de Laura Vilagrá laissent peu de place à une possible association. Selon la ministre, l’atout majeur d’une candidature reste le potentiel des Pyrénées et la force de la marque Barcelone sur le plan international.