— Publié le 14 février 2022

Un Japonais critique la notation

Pékin 2022

Polémique aux Jeux de Pékin 2022. Médaillé d’or en half-pipe, le jeune Japonais Hirano Ayumu (photo ci-dessus) a jété un pavé dans la mare en critiquant le système de jugement en place dans sa discipline. “Il n’a rien de vraiment très clair“, a-t-il suggéré après sa victoire. Le Japonais l’a emporté, certes, grâce notamment à un troisième run exceptionnel. Mais sa notation dans le deuxième a été, de l’avis de plusieurs experts, sous-notée par le jury. “Nous voulons des normes de jugement solides, a-t-il déclaré après la compétition. Je pense que nous devrions examiner exactement ce que les juges regardent et comment ils établissent leur notation. Lorsqu’un athlète prend un risque énorme en exécutant une figure,  je pense qu’ils devraient plus tenir compte du risque. Il faudrait peut-être mettre en place un système différent pour refléter tous ces éléments dans la notation.” Hirano Ayumu n’en fait pas mystère : le succès de sa discipline passe aussi par l’interaction entre les skieurs et le public. Mais aux Jeux olympiques, la notation doit être plus précise pour respecter l’éthique de la compétition. “L’amplitude et la difficulté technique doivent être mesurées avec précision, puis évaluées et notées avec exactitude”, insiste le Japonais.