— Publié le 14 février 2022

Tous les athlètes sont protégés

Pékin 2022

Surprise, lundi 14 février, à la conférence de presse quotidienne du CIO et du comité d’organisation des Jeux de Pékin 2022. Interrogée sur les droits des athlètes et l’égalité des genres dans le mouvement olympique, la Chinoise Yang Yang, présidente de la commission des athlètes de Pékin 2022 (et vice-présidente de l’AMA), a répondu que tous les compétiteurs étaient respectés et protégés, y compris les membres de la communauté homosexuelle. “En vertu de la loi chinoise, nous protégeons les droits de tous les groupes de personnes, a expliqué Yan Yang, double médaillée d’or en short track aux Jeux de Salt Lake City en 2002. Nous saluons la représentation de différents groupes de personnes”. Plus de 30 athlètes se réclamant de la communauté LGBTQ sont engagés aux Jeux de Pékin 2022, selon un décompte effectué par le site LGBT Outsports.com. Mais aucun des 176 membres de la délégation chinoise ne figure sur la liste. L’homosexualité était illégale en Chine jusqu’en 2001. Elle ne l’est plus. Mais les associations de militants dénoncent régulièrement la répression dont seraient l’objet les homosexuels de la part des autorités chinoises.