— Publié le 7 mars 2022

Shuey Rhon Rhon sur les traces de Bing Dwen Dwen

Pékin 2022

Les organisateurs chinois peuvent se frotter les mains : la mascotte des Jeux paralympiques de Pékin 2022 est en train de marcher sur les traces de sa version olympique. La lanterne chinoise prénommée Shuey Rhon Rhon, choisie pour symboliser le rendez-vous paralympique, rencontre un succès commercial déjà comparable à celui du panda des Jeux olympiques, Bing Dwen Dwen. Une plateforme de vente en ligne de produits dérivés, Tmall.com, a lancé dès le début de la semaine passée une phase de pré-vente de la mascotte. L’article le plus populaire, une peluche, a vu les demandes atteindre un rythme de 3 000 unités par heure, malgré une limite de deux articles maximum par personne. Quant à Bing Dwen Dwen, la mascotte des Jeux olympiques, en rupture de stock après seulement quelques jours au début du mois de février, elle continue de se vendre à un bon rythme. Le Global Times rapporte que sa série limitée dédiée à la Fête du printemps se serait écoulée à 100 000 exemplaires en moins d’une heure le jour de sa mise en vente en ligne. Un porte-parole du comité d’organisation a expliqué que la production de la mascotte des Jeux olympiques se poursuivrait jusqu’au mois de juin.