— Publié le 16 juin 2022

Salt Lake City a bouclé sa visite

Jeux d'hiver 2030

C’est fait. La délégation de Salt Lake City, la ville américaine candidate aux Jeux d’hiver, a bouclé sa visite au siège du CIO à Lausanne. Elle avait été annoncée sur deux jours. Elle a été réduite à une seule journée, mercredi 15 juin, au cours de laquelle les envoyés de l’Utah ont pu rencontrer Thomas Bach et plusieurs experts de l’instance olympique. En tête de cortège, le PDG du comité de candidature, Fraser Bullock, la présidente, Catherine Raney Norman, et l’ex skieuse Lindsey Vonn. Le déplacement à Lausanne de la délégation de Salt Lake City a suivi de quelques semaines une visite technique dans l’Utah d’un trio d’experts du CIO. “L’une des choses que nous avons ressenties en particulier est le sens du partenariat, a expliqué Fraser Bullock, cité par le Deseret News. Nous voulons tous faire ce qu’il y a de mieux pour le mouvement olympique, et c’est ce qui est ressorti de nos échanges.” Sans doute. Mais le voyage en Suisse de la délégation américaine ne semble pas avoir tranché la question qui accompagne la candidature américaine aux Jeux d’hiver : 2030 ou 2034 ? Les porteurs du projet continuent à se montrer vagues. “Notre position est la suivante : nous accueillerons des Jeux lorsque ce sera dans le meilleur intérêt du mouvement olympique et que toutes les pièces s’emboîteront du mieux que nous pourrons”, a expliqué Fraser Bullock depuis Lausanne. Nous essayons de faire en sorte que ces pièces s’assemblent le plus rapidement possible“. Le dirigeant américain l’a suggéré : la décision de postuler pour les Jeux d’hiver en 2030, ou d’attendre l’édition 2034, pourrait ne pas intervenir avant la fin du dialogue ciblé. Le CIO a pourtant laissé entendre le mois dernier qu’un postulant serait choisi en décembre prochain par la commission exécutive comme candidat privilégié. Une échéance qui colle mal avec la volonté des Américains de se donner du temps.