— Published 30 July 2020

Rodchenkov réveille déjà les sceptiques

Jour J pour Grigory Rodchenkov. L’autobiographie du scientifique russe, ancien directeur du laboratoire antidopage de Moscou, à l’origine du scandale de dopage de l’équipe de Russie aux Jeux de Sotchi 2014, sort en librairies ce jeudi 30 juillet. Le Mail on Sunday en a publié certaines bonnes feuilles dans son édition du dimanche 26 juillet. Assez pour alimenter le buzz. Assez également, pour faire naître le doute. Au Canada, notamment, les affirmations de Grigory Rodchenkov laissent sceptique l’une de ses anciennes collègues, Christiane Ayotte. Actuellement à la tête du laboratoire de l’AMA à Montréal, la Canadienne connaît bien le chimiste russe, pour avoir travaillé à ses côtés aux Jeux d’hiver de Sotchi. “Grigory a eu un rôle utile, a-t-elle expliqué à Radio-Canada. Il a apporté des informations pertinentes, elles ont permis de mettre au jour des cas de dopage qui étaient passés en dessous de la table, hors des tests officiels. Maintenant, dans ce livre-là, je m’attends à tout. Grigory, je le connais bien. On va avoir le pire comme le meilleur. On va avoir des déclarations délirantes qui, malheureusement, ne pourront pas être confirmées ou infirmées parce que trop de temps aura passé. Pourvu que ça fasse de la bonne lecture, mais il ne faudra certainement pas prendre tout ce qu’il y aura dans ce livre-là pour la vérité pure.”