— Publié le 8 avril 2021

L’USOPC vent debout contre un boycott des Jeux de Pékin

Etats-Unis

Le comité olympique et paralympique américain (USOPC) n’a pas laissé le soufflet retomber après les déclarations d’un porte-parole du département d’Etat sur des “discussions” à propos d’un possible boycott des Jeux d’hiver de Pékin 2022. L’instance a pris une nouvelle fois position, dès mercredi 7 avril, contre un tel scénario. Elle l’a fait par la voix de sa présidente, Susanne Lyons (photo ci-dessus), prompte à relever que les boycotts « ont prouvé avoir des conséquences négatives sur les athlètes, tout en ne répondant jamais aux problèmes internationaux de manière satisfaisante”. La présidente de l’USOPC insiste : « Pour nos athlètes, le seul rêve est de représenter les États-Unis d’Amérique ». La veille, un porte-parole du département américain, Ned Price, avait suggéré devant les médias que les Etats-Unis allaient discuter avec leurs alliés d’une approche commune face au non respect des droits humains par le régime chinois. Il avait suggéré que ces discussions pourraient évoquer l’option d’un boycott des Jeux d’hiver de Pékin 2022.