— Publié le 28 décembre 2021

L’Ukraine voit double

Jeux d'hiver 2030

Les autorités politiques du pays ne s’en cachent pas : l’Ukraine veut les Jeux olympiques. Elle les veut même doublement. Le ministre des Sports, Vadym Gutzeit, a confié au site Slovo i Dilo la décision de l’Ukraine de postuler non seulement aux Jeux d’hiver en 2030, mais également aux Jeux de la Jeunesse d’hiver en 2028. Concernant le premier de ces deux événements, les projets ukrainiens étaient connus depuis l’automne dernier et l’annonce par le chef de l’Etat, Volodymyr Zelenskyy, que le pays avait intégré la “phase de dialogue” avec le CIO. L’Ukraine avait ainsi rejoint l’Espagne (Barcelone et les Pyrénées), le Japon (Sapporo) et les Etats-Unis (Salt Lake City). Mais la fusée ukrainienne se révèle aujourd’hui à deux étages. A la différence de la Corée du Sud, hôte des Jeux d’hiver à PyeongChang en 2018 puis des Jeux de la Jeunesse d’hiver en 2024 dans la province de Gangwon, l’Ukraine veut organiser le plus petit des deux rendez-vous olympiques avant d’accueillir le plus grand. Et cela, à seulement deux ans d’intervalle. “Accueillir les Jeux olympiques dans le pays se traduira par une arrivée de nouveaux investisseurs, la construction d’infrastructures et le financement d’équipements sportifs“, a expliqué Vadym Gutzeit, un ancien escrimeur, champion olympique au sabre par équipes aux Jeux de Barcelone en 1992. L’Ukraine avait tenté sa chance dans la course aux Jeux d’hiver en 2022, mais la candidature de la ville de Lviv avait été retirée avant le vote du CIO en raison des tensions politiques avec la Russie.